Homme en caban devant son combi vintage

Les points clés du véritable caban

Schéma détaillé des caractéristiques du véritable caban

Notre caban est conçu depuis des décennies en drap de laine imperméable, un tissu isolant, respirant et confortable.

Ce drap de laine est fabriqué par une maison française d’exception, “Entreprise du Patrimoine Vivant”.

Le caban Dalmard Marine possède deux poches plaquées à l’extérieur et également, en fonction des modèles,  de poches sur la poitrine et/ou à l’intérieur.

A l’origine, l’authentique caban possède une coupe droite et courte pour faciliter les mouvements des marins. Aujourd’hui, véritable partenaire du quotidien, notre caban se décline dans différentes coupes : droite, ajustée ou cintrée grâce à une martingale. Ces coupes permettent de s’adapter aux styles et aux morphologies de chacun.

La largeur du col du caban permet, une fois qu’il est relevé, de couvrir entièrement le cou. Il peut se fermer sur certains modèles grâce à une patte de col pour tenir chaud.

Le drap de laine utilisé pour la fabrication de notre caban subit un traitement anti-boulochage qui lui confère une main plus ferme.

Le double boutonnage est caractéristique du caban. En fonction du sens du vent, il est possible de fermer le caban d’un coté comme de l’autre pour toujours rester au chaud.

Les boutons en acier donnent tout le caractère à notre caban. En fonction du modèle, ils se déclinent en noir, doré ou argenté. Ils sont ornés d’un symbole marin comme une ancre marine, une rose des vents, des armoiries...

L'histoire du Caban

Au XVe siècle De l'origine…

Les premiers navigateurs européens popularisèrent l’usage de ce vêtement chaud et imperméable. Depuis le Maghreb, ils auraient repris et transformé une petite cape, appelée localement “qaba”, qui était portée par les pirates barbaresques.

Les années 1800 … à l’adoption dans la marine

Le caban est adapté dans la Royal Navy à partir des années 1800.

En France, il est décrit pour la première fois en 1845 dans une lettre du ministre de la Marine et adopté en 1848 sous le code interne 45024.

Initialement, il se caractérise par une rangée de dix boutons frappés d’une ancre comme les pointes de son col.

Les matelots eux-mêmes savaient le rendre imperméable au moyen d’un apprêt constitué de goudron, de suif et d’huile de térébenthine. Il a remplacé le paletot jusqu’alors en usage, en 1874. Long au départ, il se raccourcit et ressemble alors à une capote plus qu’un paletot.

Les années 50 Le look « loup de mer »

Dès les années 1950 et 1960, intellectuels et artistes l’ont adopté. Jean Cocteau, Boris Vian, Jacques Prévert, Jacques Brel, suivis plus tard de Lou Reed, des Rolling Stones, de Patrick Dewaere…

1962 Un iconique de la mode

Yves Saint Laurent est le premier à le revisiter. Le caban devient un classique de mode, inspirant Jean-Paul Gaultier et Yohji Yamamoto.

1967 Corto Maltese

Illustration de Corto Maltese
Le caban participe de la légende du personnage de Corto Maltese.

Corto Maltese est le nom dune série de bande dessinée d'aventures créée par Hugo Pratt. Elle retrace les aventures d'un marin mystérieux, romantique et anarchiste, lucide et ironique.