Bertrand pull marin Dalmard Marine

L'histoire du pull marin qui n'a pas beaucoup vu la mer

Bertrand s'est offert un pull marin authentique Dalmard Marine il y a maintenant quatre ans. Depuis, son pull l'accompagne dans toutes ses "aventures terrestres", aux Pays-Bas, en Bolivie, au Maroc... Né sur une terre de voyageurs, nous tenions à partager avec vous son témoignage. 

Dès lors, ce pull marin ne m'a plus quitté

"En mai 2015, j'ai acheté un pull marin Dalmard Marine dans votre magasin de Paimpol. Lorsque je suis entré dans votre boutique il y a quatre ans, j'avais quitté le sud de la France à vélo depuis deux semaines ou plus, et, fatigué de porter la même polaire, j'ai voulu me faire un petit plaisir. Dès lors, ce pull ne m'a plus quitté. En un an de périple, il a traversé bien des aventures terrestres...

Mon seul allié contre le froid des hauts plateaux Boliviens

La Bretagne bien-sûr mais aussi le sud de l'Angleterre, un peu du Pays-de-Galles, d'Irlande, d'Ecosse, des Pays-Bas, d'Espagne, du Portugal. Il aura même été mon seul allié contre le froid des hauts plateaux Boliviens (voir photo ci-dessus) alors que j'avais égaré mon coupe vent. Il me resta fidèle en Argentine, au Chili, en Nouvelle-Zélande et au Maroc. Il n'aura au final connu qu'une seule traversée en mer : celle du port de Tanger à celui de Sète... et aujourd'hui je le porte encore. Il a connu un accro expressément réparé au fil et à l'aiguille, ce qui est plutôt gage d'une grande qualité ! Voilà pour l'histoire du pull marin qui n'a pas beaucoup vu la mer mais qui m'a bien accompagné tout au long de ces années."

Vous aussi vous avez vécu de belles aventures avec nos vêtements ?

Partagez-les avec nous