Pull marin mixte

Le pull marin breton

Autrefois vêtement de travail pour les pêcheurs de morue sur les grands bancs de Terre-Neuve puis adopté par la Marine nationale, le pull marin est aujourd’hui devenu un incontournable du vestiaire féminin et masculin.

Le « chandail »

A ses débuts le pull marin est en laine vierge pour tenir chaud aux pêcheurs des Terre Neuvas. C’est un vêtement long qui couvre le buste et une partie des jambes. Lorsque la pêche n’est pas bonne, les pêcheurs deviennent primeurs et commercialisent de l’ail et de l’oignon. L’histoire raconte que le terme « chandail » qui désigne le pull marin serait né de ces pêcheurs devenus « marchands d’ail ».

Avec le temps, le pull marin devient plus court, la maille plus serrée et il se porte proche du corps comme une seconde peau. Le boutonnage à l’épaule gauche permet de l’enfiler plus facilement.

Tout comme la marinière, le pull marin est adopté par la Marine nationale au 19ème siècle. Il permet de distinguer le niveau hiérarchique : avec rayures pour les matelots et uni pour les officiers.

Le premier pull marin pour enfant

En 1965, la maison Dalmard, alors dirigée par Annick Le Guen et Honoré Dalmard, créé le premier pull marin pour enfant en partenariat avec Tricomer. 

Conçus pour durer et être transmis

Dessinés en Bretagne, fabriqués en France et en Europe à partir de matières premières françaises, les pulls marins Dalmard Marine se déclinent aujourd’hui pour femme, homme et enfant.

Chauds et confortables, ils sont conçus pour durer et être transmis. En 100% ou 50% laine, classiques ou revisités, à rayures ou unis, il en existe pour tous les goûts !