Couple en marinière à la plage

L'authentique marinière

La traditionnelle marinière aussi appelée « tricot rayé » naît au 19ème siècle lorsque la Marine nationale en fait l’uniforme officiel des matelots. Aujourd’hui, la marinière est devenue un symbole de la mode à la française.

La marinière de la Marine nationale

Le terme « marinière » est initialement utilisé pour désigner le tricot porté par les matelots sous leurs vareuses. En 1858 un décret permet à la Marine nationale d’introduire le « tricot » dans la liste officielle de leurs tenues. Ce tricot est caractérisé par ses rayures bleues et blanches. Il permet de distinguer les matelots et comme le disent les marins de repérer plus facilement les hommes à la mer. Les rayures de la marinière sont codées : 21 rayures sur le corps et 14 rayures sur les manches ¾.

Le symbole du prêt-à-porter et du savoir-vivre à la française

Au 20ème siècle, Coco Chanel introduit ce vêtement de travail pour hommes dans ses collections destinées aux femmes. Elle décline la marinière sous différentes formes et matières et en fait un classique de mode.

Jean-Paul Gaultier s’empare ensuite de ce vêtement et en fait sa signature. La marinière est présente sur les podiums de mode et devient ainsi le symbole du prêt-à-porter et du savoir-vivre à la française.

Matières premières françaises

Intemporelles et tendance, les marinières Dalmard Marine mixtes, pour femme, homme et enfant se déclinent dans plusieurs formes et couleurs. Dessinées en Bretagne et fabriquées en France et en Europe à partir de matières premières françaises, elles sont conçues pour durer et être transmises de génération en génération.

En faveur du consommer moins mais mieux, la maison Dalmard recycle les chutes de ses marinières en coton pour fabriquer des pochettes lavables.